MAJORQUE

 

Première fois pour moi sur le territoire Espagnol!
Etant une amoureuse folle de l’Italie, je ne m’étais jamais vraiment intéressée à ce pays. Et pourtant, grosse surprise :

Si différents mais si similaires!

IMG_9505

 

Nous sommes parties entre amies, à deux, pour un beau weekend de trois jours.
Les billets achetés un mois avant, nous avions pris notre allez depuis Genève le samedi matin à 08h45 (46.-) et retour le mardi matin à 6h20 (7.-) avec Easyjet.
Moi qui d’habitude déteste cette compagnie, non seulement nous avons payé très peu nos billets (7.- est le prix d’un sandwich à Genève hein!), mais en plus nous avons pu rentrer dans l’avion avec deux gros sacs au lieu d’un seul. Pour l’allez comme pour le retour.

Le fait d’avoir une soirée de plus sur Majorque a été vraiment une bonne idée. Car nous n’avions pas le stress le lundi de devoir penser au départ, de vite rentrer faire notre valise, etc… Au contraire, ce dernier jour a été le plus beau et nous avions bien fait de ne partir que très tôt le lendemain.
Bien sûr, le réveil pique. Mais ça en valait 1 000 fois la peine.

Départ le samedi matin de Genève, avec le temps gris d’ici on ne se rend pas compte qu’on part au soleil, sur la plage, avec 30 degrés. Nous sommes le 13 mai.

 

NAB_1446.JPG

 

Arrivée à Majorque, l’aéroport est ENORME, et surtout, le plus étonnant à cette période de l’année, blindé de monde.

La première chose qui nous est venue à l’esprit fut : ne jamais venir en juillet et en août!

Nous avions loué une voiture avec la compagnie Alamo.
Tout le monde a été très professionnel et surtout attachant. La nana de l’accueil devait avoir notre âge, parlait parfaitement français, et nous a en plus conseillé des endroits où aller.

Nous avons payé 50 euros environ pour 3 jours, et on nous proposait de payer 46 euros en plus afin de pouvoir laisser la voiture sans faire le plein, mais au final mieux vaut le faire soi-même car nous n’avons même pas fini ce que nous avions déjà.

Direction Palma!

 

NAB_1459.JPG

 

SAMEDI:
Il faut environ 15 min pour arriver au centre ville, et tout est très bien indiqué.
On avait loué un appartement sur Airbnb, chez Pili, qui était en plein centre. Cosy, typique du coin, avec une terrasse sur le toit.

Le lien :
https://www.airbnb.fr/rooms/3313166

A part un soucis d’eau chaude avec une douche capricieuse, il était vraiment parfait.

Une fois les valises posées, on a troqué nos jeans pour des jupes d’été, et on est partie faire les courses. Les fruits et légumes sont gorgés de soleil!
En revanche, l’amende de stationnement qui nous attendait sur le pare brise, beaucoup moins. Puisque tout est écrit en Espagnol, nous ne pouvions savoir que si on la payait dans l’heure à une machine (ticket de parking), on ne devait débourser que 3 euros!
Et vu qu’on ne pouvait pas le savoir, on a dû raquer 30 euros si payé dans les 20 jours.

 

NAB_1414.JPG

 

BREF : une fois notre déj’ sur la terrasse au soleil fini, direction…la plage!
On avait décidé d’aller à celle de Es Trenc, à 50 minutes de Palma. Soit disant l’une des plus belles plages de l’île (parking obligatoire à 7 euros déjà!).

Alors autant vous préparer :

C’est une plage de nudistes!

Je n’avais pas remarqué parce qu’il y avait quand même beaucoup de touristes (habillés), mais c’est un peu un choc pour les yeux quand on voit des attributs à la vue de tous en plein milieu.
En plus la plage était sale, beaucoup de vague donc zéro eau turquoise, et énormément de vent.
A 18h nous avons ramassé nos affaires et nous sommes rentrées sur Palma pour nous préparer pour notre dîner.
Pendant qu’on prenait chacune notre douche, on profitait de la douceur de fin de journée avec une sangria sur le toit.

Puisque l’appartement est situé en plein centre, on est partie à pieds pour le centre ville.
C’est très grand mais tout est faisable en marchant.
L’architecture est sublime, les arbres plus étonnant les uns que les autres. Une amie m’a également dit qu’il y a quelques années, les perroquets remplaçaient les pigeons, et qu’on pouvait les voir partout sur l’île.

 

IMG_9473

 

Après quelques temps à flâner dans les rues, tous les magasins sont encore ouverts à 20h30. Nous nous sommes dirigées vers un restaurant qui selon moi, était incroyable :

Sa Bodegueta
Carrer Sant Crist, 2
https://www.facebook.com/SaBodegueta/

Non seulement la nourriture y était excellente, mais le service exceptionnel. Le patron nous a fait mourir de rire du début à la fin du repas (avec la carafe d’1L de Sangria aidant), et nous appelait Chicas tout le long.
Le restaurant est petit, caché dans une petite rue loin des touristes, et très mignon. J’y retournerai les yeux fermés!

 

NAB_1335.JPG

 

DIMANCHE :
Réveil qui se fait doucement, 9h30, petit déjeuner sur la terrasse au soleil.
Aujourd’hui nous voulions nous diriger vers le nord est de Majorque, pour aller visiter des petits villages.
Valldemossa :
Super mignon, avec des petites boutiques, une rue piétonne et un marché lorsqu’on y était. En revanche, c’était à se demander s’il y avait une population locale tellement c’était rempli de touristes!
Joli à voir, mais nous sommes vite repartie.

 

NAB_1326.JPG

 

Déià :
Voila le genre de village que j’adore! Il était tellement silencieux que sans nous en rendre compte on parlait à voix basse entre nous.
Il y a plein de montées et de descentes, mais on a voulu se perdre un peu et on a bien fait. Croisé quelques touristes, mais nous étions la plupart du temps seules dans les rues.
En revanche le petit resto où l’on a mangé n’était pas incroyable, très touristique mais qui convenait bien vu que nous voulions manger vite.

 

Carrer Arxiduc Luís Salvador, 30
07179 Deià, Illes Balears, Espagne
Ensuite après un déjeuner léger (salade) et un bon jus de citron pressé maison, on a repris la voiture direction… plage!
NAB_1436.JPG
Porto de Soller :
C’est beaucoup plus mignon et joli que la plage d’hier, Es Trenc.
Ca ressemble à un mix entre Saint Tropez et Portofino, l’eau est bleue turquoise, les palmiers chatouillent le ciel et il y a très peu de touristes. Pleins de petits bars le long de la promenage pour déjeuner, dîner, ou tout simplement faire un apéritif!
Après la journée d’hier, nous avons quand même été rassurée de voir que les plages étaient un peu plus jolies..
L’eau était froide mais on s’y habitue vite, en revanche il y a des galets avant d’arriver sur le sable.
NAB_1466.JPG
Retour le soir, on se douche (sous l’eau brûlante – glaciale), puis on part à la découverte d’un autre restaurant.
Dans une rue piétonne dans lequel il y a plein de petits restos et bars, on tombe sur celui ci :
Diecisiete Grados
Carrer de la Fàbrica, 12,
07013 Palma, Illes Balears, Espagne
C’était sympa, mais sans plus. Pas mauvais mais pas un restaurant mémorable non plus. En tout cas nous avons pu profiter de la douceur de la soirée sur la terrasse!
En revanche en rentrant en France, ma banque m’indique que j’ai eu une tentative de fraude dans ce restaurant. A EVITER!
NAB_1491.JPG
LUNDI :
Debout très tôt, car nous n’avions pas mis de ticket sur la voiture et nous ne voulions pas nous prendre une deuxième amende.
9h : dans la voiture, direction Cap de Formentor, à la pointe de Majorque, tout au nord.

On avait lu sur internet que la route était très dangereuse, sur 15 km, car il y avait énormément de cyclistes.

Et bien, même si « extrêmement » était peut être exagéré, jamais je n’ai vu autant de roues de vélo sur la route.
Habituées des lacets des montagnes, ça a été moins compliqué pour nous, mais il faut rester zen, ne pas s’énerver et faire attention car le chemin est étroit.

Mais malgré la circulation, CA EN VAUT LA PEINE!
IMG_9393 copie
On s’est arrêté en chemin, pour faire des photos des falaises qui tombaient à pic dans la mer, et puisqu’on était partie tôt le matin, nous n’avons eu que quelques touristes.
Sauf qu’en marchant vers la voiture 30 minutes plus tard environ, deux énormes bus garés sur le parking!
NAB_1506 copie.jpg
On s’est enfuit vers le bord de mer, direction Formentor ou le Phare de Formentor.
En descendant tout en bas, on a poussé jusqu’au phare, et la on s’est retrouvée dans un nuage de cycliste. Pourtant ce n’était que 10h30, mais il y avait beaucoup de monde.
La route est magnifique, et ça vaut la peine d’y aller, car tout fait partie du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.
En revanche une fois arrivées tout en haut, nous ne sommes restées que le temps de prendre des photos.
Pareil, en descendant, on a eu de la chance car sur la voie opposée, il y avait une longue queue de voiture qui attendait, à l’arrêt, que des places se libèrent.
NAB_1555.JPG
Cette fois, direction la plage!
Quand on descendait depuis le premier arrêt qu’on a fait, il y avait deux routes :
– celle pour monter au phare à gauche
– celle pour la plage tout droit/à droite
Avec un énorme parking payant au bord de la route (9 euros)
Vu qu’on est des rebelles, on a décidé d’ignorer ce parking, et on a passé le portail d’un hôtel, qui est juste en face de la route.

Tout au fond de celle ci, il y a un rond point, avec un gardien qui propose pour la somme de 10 euros, un petit parking sur la droite.

Ce fut notre plus belle surprise, et c’est ce qui a fait que ce lundi a été notre plus belle journée à Majorque!

 

 

NAB_1584.JPG

 

 

Etonnement, les touristes ne venaient pas jusque là, ou très peu.
On traverse un petit restaurant, et on se prend une claque tellement le sable est beau, l’eau turquoise et tranquille, le ciel bleu qui s’allie si bien avec ce paysage.

Il n’y avait aucun vent, donc il faisait très chaud et le soleil tapait bien. L’eau n’était pas chaude, mais avec une telle transparence, nous ne pouvions pas ne pas nous baigner. Des petites méduses se laissaient porter par les vagues, mais on en a vu que 3.

 

 

IMG_9447.JPG

 

Le midi on a été déjeuner au petit restaurant sur la droite, un bonne pizza et une salade. Accompagné d’un panaché bien frais!

Je crois qu’il n’y a pas beaucoup d’autres définitions du bonheur.

 

NAB_1574.JPG

Heureusement que nous n’avions pas notre avion ce soir là, car ça a été difficile de nous décoller de cet endroit… Après avoir pris un millier de photo avec nos yeux et notre cœur, on s’est redirigée vers Palma, pour y faire nos dernières emplettes.

On s’est baladée dans la ville, vers 19h, acheté deux trois bricoles, été voir la Cathédrale de Seu, et nous nous sommes perdues dans la ville (quoi de mieux pour découvrir un endroit!)

Puis retour à l’appartement, douche, dîner, dodo.
Le réveil à 4h30 fut rude, mais après le merveilleux lever de soleil depuis l’avion, et la sieste d’1h, on est arrivée pleine d’énergie, reposée et toutes bronzées au bureau!

 

 

 

Bon et… On repart quand?

 

NAB_1548.JPG

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s