CHILI

 

 

Dans la continuité de notre voyage en Amérique du sud, voici un petit aperçu de notre passage au Chili. Après la Patagonie et Torres del Paine, nous partons à la découverte du nord, avec ses vallées et ses déserts incroyables.

 

 

unnamed (5)

 

 

Ca y est, le passage de Jama fait, après avoir déballé la voiture pour permettre aux douaniers de fouiller, nous débarquons pour la deuxième fois sur le territoire chilien.

Direction San pedro de Atacama! 

SALTA SAN PEDRO

 

A FAIRE DANS LE COIN

– Geysers du Tatio *
– Parc National Lauca
– San Pedro de Atacama
– Vallée de la Lune *
– Volcan Lascar
– Volcan Licancabur (nord par la Bolivie) *
– Volcan Villarrica
– Valle de la Marte
– Laguna Cejar
– Laguna Miniques et Miscanti
– Laguna Escondidas ou Baltinache
– Sandboard dans le désert
– Excursion pour voir les étoiles et la voie lactée

 

 

_NAB2166

 

Vu la liste de choses à faire, nous n’allions pas nous ennuyer.

Nous avons décider de nous reposer pour cette dernière semaine, et de nous stabiliser pendant 6 jours au même endroit. 

Après un premier couac dans un hostal qui faisait un trafic étrange des chambres ( Nuevo Sol y Viento ), nous avons dormi dans un des innombrables hostels de la ville :

Casa Flores
Environ 300 CHF pour 4 nuits
A 5 min de la rue principale à pied
Lien Booking

 

_NAB2216

 

 

Arrivés le dimanche soir, nous n’avons que le temps de nous changer pour aller retrouver un couple de Danois que nous avions rencontré lors de notre grand Trek en Patagonie. 

On se retrouve au coucher du soleil, dans ce petit restaurant qui deviendra très vite notre QG : 

 

Barros Café
Cuisine healthy, petit dej, boissons,…
Tocopilla 418, San Pedro de Atacama, Antofagasta, Chili

 

Ils partent vers 21h observer les étoiles, et ensuite à la découverte des geysers El Tatio le lendemain matin.
Puisque c’est à 4200 m d’altitude, pas d’alcool et de viande pour eux. 

Je reviendrais sur ce point un peu plus tard.

 

 

 

_NAB2280

 

 

San Pedro de Atacama est une ville très étendue, mais dont le centre ville ne consiste qu’en deux ou trois rues extrêmement touristiques.

En effet, tous les 2 mètres se trouvent des agences pour des excursions. C’est hallucinant. 

Les rues comportent très peu de Chiliens, et regorgent de touristes Brésiliens, Français, Italiens.
On étouffe un peu. 

Heureusement que nous avions loué notre propre moyen de transport, car je ne pense pas que nous aurions supporté passer notre temps dans des bus avec les autres touristes.

 

 

 

_NAB2284

 

 

Le lundi nous partons acheter des grands bidons d’eau de 6L, puisque l’eau du robinet n’est pas potable sauf pour se laver les dents.

Nous passons vers l’agence que les Danois nous ont recommandés pour voir ce qu’ils proposaient :

Cosmo Andino Expedition
Recommandé par les guides
http://cosmoandino.cl/
Caracoles 259, Antofagasta, San Pedro de Atacama, Antofagasta, Chili

En effet, le gars qui nous a conseillé n’a non seulement pas tenté de se faire de l’argent sur notre dos mais en plus nous a donné plein de choses à faire sachant très bien que nous allions partir de notre côté en voiture.

Nous voulions faire la Valle de la Luna et de la Marte en vélo, mais bizarrement il nous a dit que le parc fermait à 13h pour les touristes sans guide. 

(Bien entendu nous nous sommes rendus compte une fois la bas que ce n’était pas vrai)

Nous n’avons souscrit à une excursion seulement pour la Valle de la Luna et de la Marte, à 15h le jeudi suivant afin d’y voir le coucher du soleil. Environ 50$ pour deux.

 

 

 

 

_NAB2367

 

 

Ce lundi, nous partons faire la Laguna Cejar et la Laguna Tebinquiche. 

Dans la première nous ne savions pas mais il est possible de s’y baigner!
Nous y sommes allé vers 15h environ, et c’est la bonne horaire. Car une heure après, une ligne interminable de bus touristiques est arrivée. 

Attention : 
Interdiction de mettre de la crème solaire sur le corps avant d’entrer dans la lagune, afin de protéger le système y vivant. 

Prendre maillot de bain, serviette, tongs.

Des douches à l’air libre permettent de se rincer ainsi que des vestiaires, et bien évidemment : interdiction au savon. 

 

 

 

_NAB2406

 

 

 

Ce qui est fascinant dans ces lagunes, c’est que la teneur en sel est tellement forte qu’il est impossible d’y nager.
Comme dans la mer morte, on flotte! 

La vue sur les volcans en arrière plan est également incroyable.

 

 

_NAB2500

 

 

_NAB2474

 

 

 

Le mardi nous partons cette fois faire les Laguna Miscanti et Miniques, qui sont beaucoup plus hautes en altitude.

La veille nous n’avions pas vraiment fait attention à notre repas, mais nous n’avons ressenti aucun effet de l’altitude.

Situé à 4200 m, les deux lagunes sont magnifiques avec les Vigognes qui se baladent devant.

Il faut également payer une entrée du parc. 

 

 

_NAB2429

 

Ce mardi, c’est le nouvel an.

Nous n’avions pas envie de nous ruiner en restaurant (les prix sont hallucinants et honteux), donc nous avons été manger rapidement au Barros Café, quelque chose de léger et bien entendu sans alcool. 

Car le lendemain mon Danois m’a convaincu de monter au sommet d’un volcan. A 5500 m d’altitude.

HUM.

Il faut savoir qu’au dessus de 5000 m d’altitude, 60% des gens peuvent avoir le mal des montagnes.
Et il ne faut vraiment pas rire avec ça, car il peut être très grave. 

 

 

_NAB2647

 

 

Le mal des montagnes peut être inoffensif, mais avoir également de violentes répercussions.

Même si on ne le ressent pas immédiatement, l’oxygène est beaucoup plus pauvre en haute altitude.

Les premiers symptômes qui apparaissent sont : 

– tête qui tourne
– mal de tête
– essouflemment
– fatigue
– nausées

Ceux ci sont inoffensifs et partent rapidement. En revanche, il faut redescendre au plus ci ceux ci apparaissent :

– Violent maux de tête
– état de confusion général
– hallucinations
– titubements
Qui amènent à un oedème cérébral. 

– impossibilité de respirer
– peau et lèvres bleues
– crachats mousseux et rosâtres
qui amènent à un oedème pulmonaire. 

De plus, tous les maux sont exacerbés une fois en altitude.

 

 

 

_NAB2710

 

 

C’est pourquoi, il est extrêmement important de s’acclimenter quelques jours auparavant, marcher très doucement (pas plus d’un km/h lors de la montée), et respirer profondément. 

Ecouter son corps et ne pas hésiter à s’arrêter.

Afin de nous acclimater, nous sommes passé par la Quebrada de Humahuaca en Argentine à 4350 m en voiture, puis redescendu à 2500 m dormir. Puis le Paso Jama à 4200m, avant de redescendre dormir à Salta à 2500m où nous sommes restés 2 jours. Et la veille de notre randonnée, nous sommes allés aux lagunes Miscanti à 4200 m, ce qui fait que notre corps était déjà habitué.

L’autre point important, est l’alimentation la veille. 

 

 

_NAB2727

 

 

Puisque notre corps aura besoin de toute ses forces pour soutenir les organes vitaux, il faut manger léger et éviter l’alcool.

Une digestion facile en somme. 

Pas de viande (boeuf, poulet, poisson), boire énormément d’eau lors de la montée (c’est normal si toutes les 10 minutes vous devez faire vos besoins) et AUCUN alcool.

Lors de notre balade nous avons bu 4 L d’eau à deux. 

 

 

unnamed (20)

 

La randonnée en soi est très simple. 
Nous avions décidé de partir faire un volcan « facile », le Lascar. 

Situé à 5600 m d’altitude, il est du genre explosif et toujours en activité. Nous trouvions qu’il était plus sympa de voir les panachés de souffre! 

En revanche, la route pour y accéder : PARLONS EN.

Environ 1h sur la route goudronnée, pas de problème. Puis 25 kilomètres sur de la piste, qui par endroit était tellement creusée par les roues que le bas de la voiture raclait contre les rochers.

J’ai transpiré. Complètement stressé quand la voiture s’est embourbée dans le sable. Regardé mon Danois sortir toutes les 2 minutes enlever les pierres les plus grosses. Prié pour que les pneus ne crèvent pas. Regardé toutes les 5 minutes si le réseau était revenu sur notre portable.

En gros, LA MERDE. 

Il ne faut pas un SUV mais un vrai 4×4 pour faire cette route. En voiture de ville n’y pensez même pas!

 

 

unnamed (22)

 

 

On laisse la voiture (un SUV 2×4) , transpirant et le coeur battant à rompre après avoir réussi à la sortir du sable à 4600 m. 

On se pose deux secondes pour nous calmer, puis bâtons de randonnée on commence à monter tranquillement.

Nous avions décidé de partir sans guide, car nous sommes habitués des marches en montagne, et avions à peine fait 10 jours de randonnéeà Torres del Paine. 
Etant très avertis par les risques, nous avions pris toutes les précautions.
En revanche, prévenez quelqu’un si vous partez sans guide, car en cas de soucis, il n’y a aucun réseau et vous êtes seul au monde.

 

 

unnamed (23)

 

La randonnée se fait en 2h/2h30 en montée à raison de 1km/h, puis en 40 minutes en descente.
Facile, c’est plus psychologique que physique une fois que le corps est acclimaté.

Buvez beaucoup d’eau, prenez votre temps, faites des pauses toutes les 15 minutes. 

Et prenez en plein la vue une fois en haut.

Nous étions fiers, et surtout profondément heureux d’avoir quitté cette foutue piste qui me faisait trembler en conduisant la voiture.

Le soir repos bien mérité, avec un sandwich et une tonne d’eau! 

 

 

 

unnamed (26)

 

Le jeudi, notre dernier jour sur place, nous voulions faire les geysers le matin, mais nous n’avons pas eu le courage de nous lever à 4h du matin pour de nouveau faire une route cabossée. Qui plus est, pour retrouver le paysage noir de monde.

En revanche, nous sommes allés à la Laguna Escondidas, qui fut ma plus grosse claque.

C’est LA chose à voir. 

C’est beau, blanc, immaculé, peu touristique, et on peut s’y baigner.
Si nous avions pu, nous serions restés des heures. 

Tongs, maillot, casquette, et de nouveau pas de crème solaire.

 

 

_NAB2481

 

 

L’entrée est payante, il faut faire 43 kilomètres de piste caillouteuse et on croise également une voiture de ville qui a crevé.

Ce genre de paysage se mérite, c’est fou.

Avec l’impression de trembler encore de la route, on part à pied à la lagune la plus loin pour se baigner.
C’est à tomber tellement c’est beau…
Autre chose que les Salinas Grande d’Argentine! 

 

 

 

_NAB2488

 

 

Vers 13h30 on rebrousse chemin pour aller à l’agence d’excursion Cosmo afin de partir découvrir la Valle de la Luna et de la Marte.

Honnêtement, partez de votre côté.
Ils disaient 2h de marche pour la Valle de la Marte, mais c’était plus parce que notre guide était une piplette qu’autre chose.

En revanche le paysage est incroyable. On se croirait vraiment sur Mars.

Et descendre dans les dunes est génial comme sensation!

 

 

_NAB2565

 

 

 

La Valle de la Luna a été ma deuxième visite préférée du coin. En fin de journée les couleurs sont hallucinantes, et les lieux sont magnifiques.

Très protégé, on ne peut pas sortir des sentiers et chaque pierre est là depuis des centaines d’années.
Au début il était possible de grimper sur la dune de sable principale, mais celle ci s’est baissée d’une centaine de mètres en quelques années à cause du tourisme, ce qui fait que maintenant tout est fermé (et heureusement).

Le coucher du soleil est magique, mais malheureusement pour moi il y a beaucoup trop de monde… Je gère photoshop donc je peux trafiquer mes photos, mais honnêtement, j’étouffais un peu. Et ça enlève toute la magie du lieu.

 

 

 

_NAB2613

 

 

 

RESUME

 

Avec Torres del Paine, ce pays m’a vraiment surprise. On passe d’un haut taux d’humitidé au sud avec une pluie constante, au désert et aux 9% d’humitidé au nord. 

Avec ses 2500 volcans, ce pays à 70% de son territoire qui fait parti de parcs nationaux et protégés.

J’aurais aimé rencontrer plus de Chiliens, mais malheureusement les zones que nous avons fait étaient beaucoup trop touristiques.

En tout cas je conseille vivement la location de voiture. C’est un budget bien sur, mais rien à voir avec le fait de faire des excursions quotidiennes avec des touristes.

 

unnamed (19)

 

_NAB2410

 

_NAB2512

 

_NAB2516

 

_NAB2519

 

_NAB2542

 

_NAB2559

 

 

_NAB2600

 

_NAB2607

 

_NAB2632

 

_NAB2671

 

_NAB2675

 

_NAB2688

 

 

 

_NAB2721

 

_NAB2722

 

 

 

_NAB2739

 

_NAB2786

 

_NAB2791

 

 

 

Une réponse sur « CHILI »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s