ARGENTINE

 

 

Départ pour l’Amérique du Sud, de Buenos Aires à la Patagonie avant d’aller découvrir les hautes altitudes du nord vers Salta.

Un voyage long de 25 jours, dépaysant au possible!

 

 

 

 

 

_NAB0970.jpg

 

 

AVANT DE PARTIR

– Passesport valide encore 6 mois après le départ
– Vaccins (hépatites, fièvre typhoïde)
Pas besoin de Visa touristique pour moins de 3 mois pour les Suisses, Danois, Français et Canadiens.
– Meilleures saisons : Mars – avril, et octobre – novembre
– Durée de vol depuis Londres en direct : 13h30 pour Buenos Aires
– Décalage horaire : -5h en été, -4h en hiver
Permis de conduire international obligatoire en cas de location de voiture
– Emporter pas mal d’espèce en liquide, car les banques prennent 5 à 15% de charge (01.10.19, pour 1 CHF : 57 ARS, pour 1 euros : 62 ARS). Prendre simplement des dollars américains!

 

 

_NAB0922.jpg

 

 

DANS SA VALISE

VÊTEMENTS

Chaussures :
– Chaussures de randonnée
– Baskets légères
– Paire de tongs

En pied :
– 7 paires de chaussettes
– 1 paire de chaussette de marche
– 7 sous vêtements
– Deux soutiens gorges de sport
– 4 tshirts manches courtes
– 2 tshirts manches longues
– 2 leggins de sport
– un short
– Une robe

Chaleur :
– Doudoune fine pliable
– 1 polaire chaude
– 2 sous pull thermique a manches longue (un pour marcher et un pour dormir)
– 1 leggins thermique
– 1 bonnet
– gants
– écharpe/col

Pluie:
– Une veste imperméable / coupe-vent type gore-tex ou autre
– Un pantalon imperméable
– Guêtres chaussures

 

 

 

_NAB0951.jpg

 

EQUIPEMENT

– Multi prise/ adaptateur
– Briquet
– Rechaut
– Deux couverts
– Casserole
– Deux assiettes plastique
– Deux tupperware
– couteau suisse
– savon pour lessive et vaisselle
– Papier toilette
– Gel pour se laver
– Un thermos
– Batons pour randonnée
– Lunettes de soleil
– Appareil photo + chargeur
– 1 linge microfibre

 

 

_NAB0956.jpg

 

 

TROUSSE A PHARMACIE

– Une crème solaire
– Cotons antiseptiques
– Paracétamol, ibuprofène, aspirine (pour le mal de l’altitude)
– Spasfon
– Pastilles pour la gorge (Lisopaïne)
– Ventre: Smecta, Tiorfan, Dompéridone, etc.
– Compeed (IMPORTANT)
– Baume du tigre
– Boules Quies (IMPORTANT)

 

 

 

unnamed (8).jpg

 

 

 

 

BUDGET

– Hébergement : type camping, environ 20 euros par nuit. Petit hôtel/hostel, environ 50 euros. Chic, environ 100 euros
– Nourriture : Entre 7 et 20 euros (les restaurants pratiquent la nourriture à emporter, moins cher)
– Transport : difficile de donner un budget, puisque les prix explosent avec la masse de touristes qui viennent.

 

 

 

_NAB1916.jpg

 

 

 

TRANSPORT

AVION INTERNE

Buenos Aires – El Calafate le dimanche 15 décembre environ 80 CHF / pers
El Calafate – Salta le 27 decembre avec escale à Buenos Aires environ 350 CHF / pers
Salta – Buenos Aires le 4 janvier direct environ 110 CHF / pers

Moyenne environ 600 CHF avec les valises par personne.

De l’aéroport au centre : achat billet de bus à l’intérieur par CB http://www.tiendaleon.com/home/

BUS

El Calafate – Torres del Paine bus privé 60 $
Torres del Paine – El calafate bus privé 60$
El Calafate – El Chalten bus privé 70$ A/R pour 2

VOITURE

Location pour environ 6 jours à Salta, 680 CHF pour un SUV avec assurance tout compris.
Pour 2000 km, nous avons fait 4 pleins, à raison de 50$ chaque fois.

Total environ 880 CHF en tout sur 25 jours

 

 

 

 

_NAB2002.jpg

 

PARCOURS

Jeudi 12 dec :
Départ pour Buenos aires à 22h20 depuis Londres

Vendredi 13 dec : 
9h00 arrivée. Jour découverte
Dodo à l’appartement, dans le quartier Palermo (78 euros pour deux nuits)

Samedi 14 dec : 
Jour découverte

Dimanche 15 dec : 
Avion pour El Calafate ( 7h15 – 10h35 80 CHF)
Glacier Perito Moreno dans l’apres midi
Dodo au Bla Hostel , 38 euros pour chambre économique

Lundi 16 dec :
Départ Trek Circuit O
Bus pour l’entrée du parc à 6h – 12h, puis 13km (5h) jusqu’au camping Séron
Nuit au camping.

Mardi 17 dec : 
Direction Dickson, 19 km (7h45 environ)
Nuit au camping, 18$ pour deux.

Mercredi 18 dec : 
Direction Los Perros, 13 km (6h)
Nuit au camping, 18$ pour deux.

Jeudi 19 dec :
Direction Grey, 14km (8h)
Nuit au camping, (42$).

Vendredi 20 dec : 
Direction Paine Grande, 7 km (environ 5h)
Nuit au camping, 22$ pour deux.

Samedi 21 dec : 
Direction Francès, 10 km (environ 3h plus découverte du Mirador Britanico, 5.5 km, 3h)
Nuit au refuge car toutes nos affaires étaient trempées, 90$ pour deux.

Dimanche 22 dec :
Direction Central, 19 km, entre 8h et 10h
Nuit au camping, 42 $ pour les deux.

Lundi 23 dec : 
Retour du parc, bus à 16h.
Dodo au Bla Hostel , 38 euros pour chambre économique

Mardi 24 dec : 
REPOS

Mercredi 25 dec : 
Bus depuis El calafate pour El chalten (3h)
Départ randonnée
Nuit à l’Hosteria Don Atilio, 47 CHF la nuit avec petit dej.

Jeudi 26 dec : 
Redescente randonnée,
Bus pour El Calafate 18h-21h
Nuit en dortoir au Bla Hostel, 12$.

Vendredi 27 dec : 
Avion pour Salta
15h15 – 22h20
Nuit au Delvino, 34$.

Samedi 28 dec :
Location voiture, direction Quebrada de Humacuaca
Nuit à Purmamarca, 40$.

Dimanche 29 dec :
Salinas grande, puis San Pedro de Atacama.
Nuit en hostel.

Lundi 30 dec :
Laguna Cejar et laguna Tebinquiche
Nuit à Casa Flores, 320$ pour 4 nuits.

Mardi 31 dec :
Laguna Minique et Miscanti

Mercredi 1 er jan :
Ascension du volcan Lascar, 5500 m

Jeudi 2 jan :
Laguna Baltinache ou Escondidas, puis Valle de la luna et Valle de la Marte

Vendredi 3 jan :
Retour Salta – 7h de route
Nuit à Delvino, retour de la voiture.

Samedi 4 jan : 
Vol pour Buenos Aires
11h15 – 13h15
Nuit à ARC Abasto Studio, 130 $ pour 2 nuits.

Dimanche 5 jan : 
Repos Buenos Aires, quartier San Telmo et Puerto Madero

Lundi 6 jan : 
Vol à 11h30 Arrivée le mardi 7 janvier 3h30 Gatwick, vol a 6h pour Genève

 

 

 

TOUT.jpg

 

 

 

 

BUENOS AIRES 

 

 

Après 14h de vol, et un trajet en taxi pour notre logement (26$ pour deux), nous partons visiter les environs.
Nous logions ici :

Palermo Hollywood
Appart – hotel, payer en cash
Doctor Emilio Ravignani 1453 , 3 C, Palermo, 1414 Buenos Aires, Argentine
booking

Beaucoup de gens ne parlent pas anglais, donc j’étais bien heureuse de comprendre un minimum avec mes connaissances en italien.

Buenos Aires est une ville quadrillée, comme aux Etats Unis. Les rues sont très longues, et parfois j’ai trouvé ennuyeux de ne faire qu’une ligne droite pour passer d’un point à un autre.
En revanche je pense que c’est une ville qui est très agréable à vivre, pour ses milliers de petits restaurants et bars. 

 

 

 

 

_NAB2827.jpg

 

 

 

Voici les principales choses à voir à Buenos Aires:

  • Le quartier de La Boca, à la mode et très coloré regorgeant de galeries d’art, de maisons aux couleurs chatoyantes et de boutiques tendances.
  • Le quartier de Palermo, chic et animé
  • Le quartier de San Telmo: berceau du tango, le soir de nombreux spectacles de danse animent les rues et les cafés
  • La Plaza de Mayo (Place de Mai) : place verte et historique de la ville
  • Obelisco : Vous ne pourrez pas la louper: au centre de la Plaza de Mayo, cet obélisque blanc a été érigé pour le premier anniversaire de l’indépendance de Buenos Aires.
  • La Casa Rosada, le palais présidentiel classé monument historique
  • Le Théâtre Colon, agréable à admirer de l’extérieur et encore plus majestueux de l’intérieur, à l’occasion d’un spectacle de ballet ou d’opéra.
  • Les jardins japonais (dans le Parque Tres de Febrero): Et oui, cela peut vous sembler surprenant, mais c’est à Buenos Aires que se trouvent les plus vastes jardins japonais au monde, en dehors du Japon. Un lieu très apaisant!
  • Le cimetière de la Recoleta : à l’instar du cimetière du Père Lachaise en France, celui-ci abrite les tombes des plus illustres personnalités argentines. Un cimetière étonnant où, étrangement, il est agréable de déambuler parmi les impressionnantes tombes, statues et sarcophages.

 

 

_NAB2826.jpg

 

 

Personnellement j’ai beaucoup aimé le quartier de San Palermo, car le street art y est très connu, et l’ambiance le soir est géniale!
San Telmo est beau, mais beaucoup trop de monde.
La Plaza Mayo est jolie, et il y a le Puerto Madero juste derrière avec le fameux Pont de la Femme. 

En soi, la ville est belle mais je ne l’ai pas trouvée particulièrement intéressante.. 

Après deux jours à marcher dans la ville, nous prenons notre taxi a 5h du matin que j’avais réservé sur une application super efficace :

Taxi Premium
application
Il suffit d’entrer la destination, de réserver à l’avance et le montant est directement inscrit.

Une fois à l’aéroport, direction la Patagonie pour les presques 2 prochaines semaines! 

 

 

 

_NAB2815.jpg

 

 

 

PATAGONIE

Puisque cette étape exige à elle seule un article complet, le voici.

Arrivée à El Calafate par avion depuis Buenos Aires, le dimanche 15 décembre. Le vol est direct, pour environ 170 CHF par personne.

Nous attérissons à El Calafate, ou nous passons seulement une après midi à visiter le Perito Moreno. 
Puis le lendemain matin, départ pour Torres del Paine pendant une semaine, avant de revenir ici et faire un dernier passage à El Chalten! 

 

 

 

_NAB1970.jpg

 

 

 

 

SALTA

Départ d’El Calafate à 11h30 le matin du 27 décembre, après nos deux semaines en Patagonie.
Nous arrivons à 22h20 à Salta après une courte escale à Buenos Aires.

La compagnie aérienne Aerolineas argentina est vraiment bien, ils donnent à manger et à boire parfois plusieurs fois lors des vols.

Une fois à Salta, nous prenons un taxi pour environ 350 ARS (décembre 2019), vers notre hotel :

Delvino Boutique Hotel
Environ 31 CHF la nuit
Situé à 10 min à pied du centre
Lien Booking

Avec une piscine, le petit déjeuner est grand et nous sommes accueilli avec un bon verre de vin.

 

 

 

 

_NAB2830.jpg

 

 

 

LOCATION DE VOITURE

Après plusieurs recherches, je me suis arrêtée sur cette deFIT CAR. 
J’ai dû prendre un SUV ainsi que l’assurance complète, ce qui fait que nous avons déboursé un joli montant de 650 CHF pour 6 jours.
Mais honnêtement, vu les routes que nous avons pratiqués… aucun regret. 

Et je vous conseille vivement de faire pareil.

Les pneus sont facilement crevables vu les masses de cailloux sur les routes, et les accidents sont extrêmement vite arrivés. En effet, les 3/4 ne sont pas goudronnées. 

ATTENTION : 
Si vous souhaitez passer la frontière Chilienne, il faut prévenir l’agence de location. 

Nous avons eu une chance de malade qu’il restait une seule voiture pouvant passer la frontière, car nous avions besoin d’une autorisation particulière. 

De toutes les agences de location que j’ai pu faire, celle ci fut de loin la meilleure. Les agents sont efficaces, et se démènent pour trouver des solutions.
Y aller les yeux fermés. 

 

 

_NAB2786.jpg

 

QUEBRADA DE HUMAHUACA.

 

A environ 2h de route de Salta, nous passons devant des paysages à couper le souffle.

Coloré, immense, imprévisible.

Pour pouvoir accéder par vos propres moyens à la Quebrada, autant être clair : sans SUV c’est plutôt compliqué. 

La route bétonnée s’arrête à l’entrée du village de Humahuaca, puis le reste devient un chemin de terre très escarpé avec beaucoup de cailloux et rochers. Mais l’autre soucis est que s’il pleut ne serait ce qu’un peu, les routes sont rapidement inondées et il n’y a rien d’autre à faire qu’attendre.

 

 

_NAB1893.jpg

 

 

Il faut également savoir que la Quebrada est à 4350 m d’altitude, donc prenez votre temps, buvez beaucoup d’eau et respirez profondément.
L’altitude peut vous faire tourner la tête, vous essoufler, et vous donner des maux de têtes. 

Rien de grave, ce sont les symptômes normaux qui disparaissent rapidement.

Une fois à Humahuaca, passez devant les informations pour touristes, et continuez tout droit jusqu’au pont. Après l’avoir traversé, prenez la route tout de suite à gauche, et filez droit. Tout au sommet il faut payer l’entrée une bricole (genre 120 ARS), et vous vous prenez ensuite les montagnes en claque!

 

 

 

_NAB1902.jpg

 

 

 

PURMAMARCA

 

Petit village avant les Salinas Grande, c’est là que nous dormirons une nuit avant de reprendre le chemin pour le Chili le lendemain.

Essayez de faire le plein de votre voiture dans le coin, car la prochaine station est à 100 km environ. Et ça coutait une blinde puisque c’était la dernière station avant la frontière.

Ce village pourrait être encore du moyen âge. Les maisons semblent être en terre cuite, les chiens à moitié errants se baladent dans la rue, et rien n’est goudronné. 

En revanche l’ambiance est bien présente, tout le monde se promène et les restos sont pleins.

Des concerts dans la plupart d’entre eux, nous nous arrêtons manger la :

La Casa del Sol
Cuisine argentine
Bon et pas cher! Le patron est adorable.
Libertad, Y4618 Purmamarca, Jujuy, Argentine

 

 

 

 

_NAB2019.jpg

 

 

Vu que nous sommes arrivez la nuit, je ne vous dis pas la claque le matin en nous levant.
En effet le village a été construit au creux même des montagnes.

Collés à la route des 7 couleurs, on peut aller faire le tour de ces collines à pied en moins d’une heure. Et je vous le conseille, c’est impressionnant!

Nous avions dormi ici :

Petite habitation pour 2 personnes
Environ 41 CHF / nuit
L’adresse en revanche est fausse, la maison se trouve dans une petite cour à côté de la station de police. N’hésitez pas à appeler le proprio qui est un jeune adorable!
lien Booking

Le matin nous partons vers 9h découvrir les petites beautés derrière nous, avant de prendre la route pour le Chili.

 

 

 

_NAB2043.jpg

 

_NAB2069.jpg

 

 

SALINAS GRANDE

Sur la route pour le Chili, nous devons forcément passer par les Salinas Grande.
Bizarrement le GPS bug et nous fait faire le tour, alors qu’une route les traverse.

Assez marronnâtres, et toujours en activité, les salinas s’étendent devant nous.
Malheureusement beaucoup de touristes s’y arrêtent, et nous nous attendions à voir une étendue blanche et réflechissante.

Au final, avec la venue du monde, elles se teintent de marron, mais n’en reste pas moins très belles. 

 

 
_NAB2111.jpg

 

 

Nous n’avons pas vraiment eu de beau temps, mais les nuages se reflétaient quand même sur la fine couche d’eau des salines.

Des bassins étaient découpés à même le sel, ce qui rendait le tout d’une explosion de couleurs pastels.

 

 

_NAB2141.jpg

 

 

Après les Salines, nous dépassons les hordes de bus touristiques qui commencent à affluer, pour nous diriger vers le Paso Jama, qui sert de frontière avec le Chili.

La route est assez montagneuse, et la voiture a du mal dans les montées. Nous atteignons souvent les 4200 m d’altitude, allant même jusqu’à 4800. Tout va bien, nous ne nous en rendons même pas compte.

Le passage à la frontière est très long, nous nous attendions à ce que ça soit rapide comme en Patagonie, mais il nous faut passer 6 guichets différents avec un beau monde devant nous.

Attention à avoir les bons papiers si vous êtes avec votre voiture!

Au bout d’une heure, nous passons à la fouille du véhicule. En effet, il est impossible de passer des aliments frais de part et d’autre de la frontière.
Fruits, miel, citron, gingembre, tomates, fruits secs, viande, tout y passe. 

 

 

 

 

_NAB2165.jpg

 

 

Après notre voyage au Chili que vous trouverez ici, nous faisons 7h30 de route depuis San Pedro de Atacama pour rejoindre Salta une dernière nuit.

Nous profitons de la douceur du temps pour notre soirée, en nous baladant dans les rues bondés.

Les températures avoisinnant les 40 degrés la journée au mois de décembre, tout le monde profite du coucher du soleil pour sortir, faire les magasins, dîner, et boire des coups.

Salta est une ville sympathique, avec une très belle cathédrale. 

 

 

 

 

_NAB2817

 

 

Après le désert, les montagnes, et les hautes altitudes, nous retournons en avion à Buenos Aires, avec le vol de 11h le samedi matin.

L’odeur du retour chez nous se fait de plus en plus forte, et c’est un peu triste que nous quittons le nord de l’Argentine. 

Nous restons deux autres jours à Buenos Aires, et nous partons à la découverte du quartier San Telmo, ses marchés et le Puerto Madero avec le célèbre pont de la femme. 

Buenos Aires est une ville d’artistes, et c’est un plaisir de découvrir les facades des bars, boutiques et restaurants.

 

 

unnamed (6).jpg

 

 

 

RESUME

J’ai adoré l’Argentine.

C’est un pays extrêmement grand, dont les 3/4 du territoire sont désertiques. 
Très souvent coupé du monde extérieur car peu de réseau dans certains coins, ça nous a fait beaucoup de bien de voir ces immensités autour de nous.

Nous n’avions pas le temps de faire Mendoza, Bariloche, Ushuaia, car nous voulions combiner notre voyage avec le Chili.

Ca sera donc une raison d’y revenir!

 

 

unnamed (1)

 

unnamed (2)

 

unnamed (3)

 

_NAB0964

 

unnamed (4)

 

unnamed

 

 

Une réponse sur « ARGENTINE »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s