DOLOMITES

Partir en vadrouille le temps d’un long weekend, nous cherchions un endroit accessible depuis Londres ou depuis la Suisse, et peu coûteux pour Pâques.

Les Dolomites m’ont toujours fait rêver, et nous pensions que 4 jours étaient pas mal pour découvrir ces monts!

Direction les montagnes italiennes pour 4 jours, mi avril.

 

 

 

_NAB9684.jpg

 

 

PARCOURS

Jeudi 18 avril
Neuchatel – Zurich pour récupérer le petit Danois
Zurich – Landeck pour dormir

Vendredi 19 avril
Landeck – Lago di Braies (départ 10h, arrivée 13h30 environ)
Lago di Braies – Tre Cime di Lavaredo (départ 17h de la randonnée)

Samedi 20 avril
Tre Cime di Lavaredo (refuge Auronzo vers refuge Lavaredo – descente en raquette
Tre Cime di Lavaredo – Moena (2h30 de route)

Dimanche 21 avril
Moena – Sassolungo
Sassolungo – Passo Pordoi
Passo Pordoi – Lago di Carezza
Lago di Carezza – Bolzano

Lundi 22 avril
Bolzano – Zurich pour déposer le petit Danois
Zurich – Neuchatel

 

 

_NAB9822.jpg

 

 

DANS LE SAC A DOS

– Sac de couchage jusqu’a -10 degrés
– Matelas gonflable
– Sac à viande
– Gourde
– Réchaud
– Casserole
– 2 assiettes
– Couverts
– Briquet
– 1 odlo
– 1 polaire
– 1 bonnet
– Veste de ski pour le refuge
– Pantalon imperméable
– Trousse de toilette
– Vêtements
– Matériel photo
– Chargeur portable
– Lampe frontale
– Raquettes et bâtons

 

 

 

_NAB9795.jpg

LES APPS

– Park4night : afin de savoir ou dormir en cas de camping ou bivouac
– Outdooractive : pour les randonnées à faire, les cartes, etc…
– Maps.me : en cas de besoin de carte si le forfait téléphonique n’inclut pas internet à l’étranger

Nous recherchions un endroit époustouflant tout en étant peu cher et facile d’accès pour le weekend de Pâques. Vivant dans deux pays différents, nous nous sommes mis d’accord sur les Dolomites, en Italie.

Etant un peu naïfs, nous n’avions pas vraiment prévu qu’il resterait encore autant de neige sur les sommets, ce qui nous a empêché de faire pas mal de randonnée. Mais ça en valait carrément le détour!

Pour aller dans les Dolomites, il y a plusieurs façons :

– Attérir à Venise puis louer une voiture (2h45)
– Attérir a Milan et faire de même (3h30 de route)
– Attérir à Zurich puis passer par l’Autriche (4h30 de route environ)

J’avais déja ma voiture, et venant de Suisse tout me coutait les yeux de la tête au niveau des billets d’avion. Donc je suis partie depuis Neuchatel en passant prendre le petit Danois à l’aéroport de Zurich avant de descendre vers l’Italie.

 

 

_NAB9799-5

 

 

Belle surprise à l’aéroport, aucune aire dépose minute, il faut payer 5.- pour rester entre 0 et 15 minutes. L’avion venant de Londres était un peu en retard, je pars délestée de 10.- (HONTEUX).

Pour aller dans les Dolomites, nous avons choisi de passer par la Suisse, l’Autriche puis le nord de l’Italie, car cela nous faisait environ 6h de route.

On fait une halte à Landeck, juste avant Innsbruck afin d’y passer notre première nuit et d’être en forme pour les 2h45 de route qu’il nous reste le lendemain

Hotel Schrofenstein
Environ 70.- la nuit
Malserstraße 31, 6500 Landeck, Autriche
www.schrofenstein.at

Hotel très bien, silencieux et typique de la région. Nous avons payé un peu moins de 100 euros la nuit pour deux avec petit déjeuner.

 

 

 

_NAB9690.jpg

 

 

 

Départ vers 10h pour le Lago di Braies, en passant vers Innsbruck pour la frontière italienne.

Attention, en Autriche il faut avoir une vignette qui coûte 9 euros pour une dizaine de jours! Les autoroutes sont filmées et on peut se faire arrêter à n’importe quel moment. D’ailleurs le système n’est pas comme en Suisse où l’on paye qu’une seule fois, en Autriche il faut tout de même s’adonner aux paiements des péages!

2h40 de route plus tard, sans aucun trafic, nous arrivons au lac qui promet d’être un beau lieu bien touristique. 
Nous passons devant un premier parking gratuit, et nous nous garons à celui qui est le plus proche mais payant (et bien évidemment, ils ne prennent pas la carte de crédit).

 

_NAB9785-5

 

 

 

Pour 2h, j’ai payé il me semble une dizaine d’euros de parking, et puisque je n’avais pas de monnaie, je l’ai fait à la reception de l’hôtel. 

Le lac est à couper le souffle. 

Tout au bout se dresse la montagne qui semble tomber à pic dans l’eau. Encore gelé, le lac est entouré d’une forêt et qui nous donne l’impression d’être dans un autre monde!

On y reste bien 2h, et il y a la possibilité de faire le tour du lac à pied. Puisqu’il est encore gelé malgré les 25 degrés et le soleil tapant, la luminosité est aveuglante.

 

 

 

 

_NAB9670

 

 

Vers 16h nous décidons de partir vers les Tre Cime, tout en ayant absolument aucune idée de ce à quoi nous attendre. En effet je n’ai trouvé que très peu d’informations sur internet de cette randonnée hivernale, donc c’était un peu la surprise en y allant.

Nous garons notre voiture devant le chalet du Lac d’Agorno (gelé lui aussi) et voyant la montagne de neige on se dit qu’il nous faudra aussi prendre les raquettes.

Il fait 20 degrés pourtant, mais on sent qu’a 2500 mètres d’altitude, il risque de faire froid.
Sac à dos paré, raquettes, affaires pour dormir là haut au cas ou, nous partons vers 17h.

Il y a plus de neige que ce que nous pensions, la route habituellement ouverte aux voitures qui conduit au premier refuge est inaccessible aux 4 roues. Nous montons avec les raquettes, nous demandons comment faisaient les gens qui étaient en simple chaussures.

 

 

_NAB9775-5

 

 

Le temps est absolument splendide, nous avons chaud ce qu’il faut et nous sommes seuls au monde.
Les randonneurs sont descendus depuis longtemps, et nous montons tranquillement.

Il y a trois refuges aux Tre Cime :

– Refuge Auronzo à 2330 m d’altitude
– Refuge Lavaredo à 2344 m d’altitude
– Refude Locatelli à 2450 m d’altitude

Le premier est le plus grand, et chose que nous ne savions pas : malgré le fait qu’ils soient fermés l’hiver, ils laissent une sorte de salle des machines ouverte sur la droite du bâtiment, avec des lits superposés et des couvertures en laine.

Hyper utile en cas de bivouac d’hiver!

Malgré le froid nous y avons très bien dormi, et la vue le matin est folle. Sans compter la lune extraordinaire que nous avons eu durant la nuit!

 

 

 

 

P0370037.jpg

 

 

 

Le lendemain matin, nous laissons nos affaires au refuge pour nous diriger vers celui du Locatelli.
Le soleil tape deja bien, et nous avons de la neige jusqu’aux genoux.
Nous dépassons la petite chapelle, puis nous arrivons au deuxième refuge. Complètement fermé, heureusement que nous n’avons pas poussé plus loin la veille.

Après la grimpette pour arriver au pied des Tre cime, une étendue gigantesque blanche s’étend devant nous. Impossible d’atteindre le locatelli, pas de traces et pas de chemin dans la neige.
Nous décidons de faire demi tour..

Nous récupérons nos affaires au refuge Auronzo, qui a midi, est plein de touristes. Impressionnant. Nous sommes heureux d’avoir dormi la haut pour profiter de la vue pour nous tout seuls!

Descente en raquette, nous coupons à travers bois pour nous ennivrer du spectacle autour de nous. Il fait chaud, le soleil tape, je me prends un beau coup de soleil sur le bout du nez avec la réverberation du soleil sur la neige.

 

 

 

_NAB9715.jpg

 

 

Arrivés à la voiture, nous sommes fiers de nous malgré notre monstre fatigue, nos coups de soleil et nos courbatures.
Heureux, nous rangeons tout et nous descendons boire un bon verre à Misurina le temps que nos muscles se reposent, et que nous choisissions la suite du programme.

Après notre nuit sans sommeil et nos efforts physiques, je demande à dormir dans un vrai lit.
Au dernier moment, nous trouvons un petit hôtel à Moena, et nous y allons en 2h de voiture.
Le passage entre les montagnes est fascinant et magnifique…
Mais plus nous approchons et plus nous découvrons le drame qu’il s’est passé l’année dernière.

Une belle tornade.

 

 

_NAB9745

 

 

En attendant, nous sommes mort de fatigue, et filons à l’hotel:

Romantic Charming Hotel Rancolin
Environ 100.- le weekend de Pâques
Strada de Moene 31, 38035 Moena, Italie
https://www.hotelrancolin.it/en/

Un petit bijou. Les chambres sont belles, les douches neuves et confortables, les gens adorables. Et honnêtement le petit village était très beau!

Après une bonne douche, nous partons à la découverte de celui ci et cherchons un endroit pour manger.
Voici le notre :

Restaurant Osteria Tyrol
Cuisine italienne typique
Piaz de Ramon, 38035 Moena TN, Italie
http://www.posthotelmoena.it/atmosfera/

 

 

 

_NAB9695.jpg

 

 

 

Après une bonne nuit de sommeil, nous repartons tranquillement le lendemain matin vers 10h.
Nous voulions refaire une randonnée, mais les monts étaient tous enneigés et honnêtement nous n’avions pas la force de refaire des raquettes.
Alors c’est simplement avec l’appareil photo et notre voiture que nous avons visité les alentours.

Premier arrêt vers les Alpes de Siusi, il fait un temps extraordinaire et nous sommes carrément ébloui par le soleil.
Deuxième arrêt à Sassolungo, et encore une fois impossible de monter.

Nous avions un peu d’espoir au Col Pordoi, car nous avions vu qu’il y avait une télécabine qui montait au sommet.
Raté, nous étions le 18 avril et elle vourait le 16 mai. Un mois près.

Ca nous a refroidi, car nous avions fait beaucoup de route pour se retrouver face à des portes closes. Et malgré le fait que ce soit encore une periode hivernale, en France et en Suisse nous pouvons tout de même accéder aux télécabines. 

Déjeuner dans une des brasseries car nous étions affamés, remplis de car de retraités allemands, avec un service qui laisse à désirer.
Nous partons pour la dernière activité de la journée, le Lagho delle Carezze

 

 

 

 

_NAB9843.jpg

 

 

J’avais vraiment hâte de voir cette merveille, même si nous nous attendions à voir le désastre causé par la tornade d’octobre dernier.

Nous étions en avril, 6 mois étaient passé, et il y avait un travail incommensurable pour nettoyer les dégats. 

Ca faisait mal au coeur de voir ca… Tous les arbres déracinés, au sol, sur des centaines de kilomètres à la ronde. La zone la plus touchée était le lac. 

Petite surprise, parking payant après 15 minutes et bien entendu ils ne prennent pas la carte. Donc course contre la montre.
Nous ne pouvons pas faire le tour du lac puisque tout est abimé. C’est du bord de la route que nous prenons nos photos… Et c’est beau. C’est incroyablement beau.

 

 

 

_NAB9832

 

 

 

Après en avoir pris plein les yeux, nous prenons la route pour Bolzano, ayant encore la moitié d’un après midi devant nous.

La ville est grande, mais mignonne, et tout le monde est dehors avec le beau temps.
Nous mangeons une bonne glace, nous flânons dans les rues, nous découvrons l’énorme parc près du château, et nous rentrons finalement dans notre dernier hôtel :

B&B Villa Groff
Environ 70.- la nuit
Magnifique maison, avec piscine, jacuzzi, sauna et restaurant
Via Stazione 80, Ora, Trentino-Alto Adige 39040 Italy
LIEN AIRBNB

 

 

 

_NAB9793.jpg

 

 

 

RESUME

J’ai adoré ce voyage. C’est sur que nous étions frustré de ne pas pouvoir grimper là ou nous voulions malgré notre équipement, mais en tout cas nous ne regrettons absolument pas le détour.

Ce qui est sûr c’est que nous comptons bien y retourner un été, peut être plus vers septembre afin de profiter de l’été indien et sa lumière si particulière pour les photos.

Je n’avais pas de filtre et nous avions eu une chance incroyable d’avoir ce temps. Pas un seul nuage, pas une seule bourrasque de vent, un soleil magnifique durant les 4 jours.
En revanche les photos étaient surexposées..

C’est une région splendide, et je suis vraiment contente de l’avoir fait. Avoir une voiture est non négociable, et nous avions bien organisé notre trajet même si c’était au jour le jour.

Le meilleur?
Notre nuit dans le refuge Auronzo même si nous avons eu froid et moi une migraine qui m’a empêché de dormir.
La descente en raquette à travers bois.
La sensation de bonheur infini au coucher du soleil, seuls, face aux Tre Cime.

A refaire!

 

 

 

_NAB9707

 

_NAB9712

 

_NAB9721

 

_NAB9738

 

_NAB9748

 

Anafi 1.4.1

 

Anafi 1.4.1

 

_NAB9791-5

 

_NAB9820-5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s